Vous êtes ici

Maîtrise de la recombinaison méiotique en création variétale

18/10/2017 à 14h30

En absence de diffusion, l'écran noir ci-dessus ne sera pas cliquable.

Tous les programmes de sélection des animaux comme des végétaux reposent sur la recombinaison génétique. Celle-ci, en réalisant des échanges de grands fragments de chromosomes lors de la méiose, crée de la variabilité génétique : de nouvelles combinaisons d’allèles sont ainsi transmises à la génération suivante.
Les études récentes témoignent de la complexité des facteurs façonnant la recombinaison génétique. Le nombre et la distribution des événements de recombinaison le long des chromosomes sont étroitement contrôlés ce qui limite les possibilités d’amélioration des espèces.
Cette séance a pour objet de faire le point sur les avancées récentes dans notre compréhension de la recombinaison méiotique chez les eucaryotes et sur les moyens nouveaux qui en découlent pour contrôler sa fréquence et sa répartition. Des résultats sur deux espèces végétales très différentes illustreront les applications potentielles de ces découvertes.

Exposé(s)
La recombinaison méiotique : initiation, déroulement et liens avec l'appariement chromosomique
Denise ZICKLER, Directeur de recherche émérite au CNRS
Lever les limites de la recombinaison méiotique
Joiselle FERNANDES, Mathilde SÉGUÉLA-ARNAUD, Raphael MERCIER (Directeur de recherche Institut Jean-Pierre Bourgin INRA)
La recombinaison chez les plantes : contrôle par les facteurs du milieu
Luke RAMSAY, Généticien James Hutton Institute, Écosse
Conclusion