Vous êtes ici

Controverse " Sols des villes, sols des champs : qui décide ? "

Si le sol est défini comme un patrimoine commun de la Nation, il n’est pas sans poser un certain nombre d’interrogations sur les choix d’affectation du territoire, l’étalement de l’urbanisation, la gestion de la biodiversité avec la notion de compensation écologique, l’évolution du statut juridique du sol, la place occupée par l’agriculture périurbaine…Pour traiter de la problématique de la gouvernance des sols avec la mise en place de la réforme territoriale et la dévolution aux régions de la gestion des fonds du second pilier de la PAC, l’Académie d’Agriculture de France organise une « Controverse »
Le 27 janvier entre 15 et 17 heures au 18 rue de Bellechasse PARIS 7
Sous la présidence de Paul Vialle très impliqué dans le projet Paris-Saclay, trois invités : un urbaniste aménageur, un agriculteur représentant de « Terres et cités » et un élu local maire et sénateur honoraire débattront des choix raisonnés d’aménagement du territoire, élément déterminant de la compétitivité des différents acteurs sur le terrain.
D’où l’importance de choisir les bonnes stratégies de mise en valeur des sols et de leurs atouts agronomiques, économiques, sociétaux et environnementaux.

Séance du 27/01/2016 à 15h00
Animateur(s) :

Voir le direct

Voir le podcast général


Introduction
Exposé(s)
Présentation et déroulement de la séance
Jean-François COLOMER
Le point de vue de l’élu local.
Denis BADRÉ, Maire de Ville-d'Avray depuis juin 1995, et membre honoraire du Sénat
Le point de vue de l’urbaniste paysagiste.
Pierre-Marie TRICAUD
Le point de vue de l’agriculteur.
Bernard LELOUP, Agriculteur de Seine et Marne


Pour lancer la vidéo cliquer sur l'écran noir

En absence de diffusion, l'écran noir ci-dessus ne sera pas cliquable.