Vous êtes ici

L’impact de la Peste Porcine Africaine sur l’élevage porcin dans le monde

03/02/2021 à 14h30
Animateur(s) :
André JESTIN (Académie vétérinaire de France)

Organisation conjointe entre l’Académie d’agriculture de France et l’Académie vétérinaire de France

La peste porcine africaine, est une maladie virale dû à un Astivirus (virus à ADN double brin) qui affecte les suidés (porcs, sangliers notamment). Elle n’est pas zoonotique. D’origine africaine, elle se retrouve maintenant à l’état panzootique, notamment dans l’est de l’Europe, en Asie et tout particulièrement en Chine. Elle constitue un fléau économique d’importance mondiale.
Cette maladie comporte des caractéristiques biologiques et épidémiologiques très défavorables pour la maîtrise de cette infection : pas de vaccin disponible notamment. La recherche s’oriente vers la mise au point d’outils d’induction d’une immunité protectrice ou d’édition génomique mais avec quelles échéances ?
La situation la plus violente est celle de la Chine frappée par une épizootie majeure depuis 2018 et qui bouleverse considérablement le marché mondial de la viande porcine. Après l’abattage de plusieurs millions de porcs chinois, les experts s’attendent, en 2020, à une baisse de près de 40 % de la production dans ce pays par rapport à 2018. La production mondiale de porc subirait une baisse sans précédent de près de 20% en 2 ans. La PPA est aussi présente en Europe. Quelles sont les perspectives suite à un tel bouleversement ?

Cliquer sur les photos pour les voir en entier

Introduction
André JESTIN, Académie vétérinaire de France
Exposé(s)
Marie-Frédérique LE POTIER , Chef d'Unité Virologie Immunologie Porcine, Anses Ploufragan
Jean-Christophe AUDONNET, Boehringer Ingelheim
Jean-Marc CHAUMET, Chef de projet au département Économie d’Idele (Institut de l’Élevage), spécialiste de la Chine
Boris DUFLOT, Directeur du Pôle Économie de l’Ifip-Institut du Porc