Vous êtes ici

Science et Société : mots et postures du dialogue

28/05/2014 à 15h00

En absence de diffusion, l'écran noir ci-dessus ne sera pas cliquable.

Cette séance vise à éclairer un peu le paradoxe suivant : alors que jamais la recherche scientifique n’a autant été perçue comme garante de la sauvegarde de l’espèce humaine et de son environnement dans le long terme, chaque nouveau thème de recherche, chaque innovation devient aujourd’hui sujet de polémique et de blocages tellement violents que les chercheurs s’en trouvent parfois paralysés.
Trois interventions viendront essayer d’explorer les raisons profondes, indépendamment des questions idéologiques le plus souvent mises en avant, de l’incompréhension entre les milieux scientifiques et le grand public.
La première sera consacrée à l’étude du langage et l’analyse de contenus des discours des différents protagonistes et tentera de mettre en évidence quelques sources de conflit dans la formulation même des argumentaires opposés.
La seconde concernera les possibilités ou les empêchements de l’élaboration d’un dialogue positif entre ce qu’on appelle « savoirs savants », « savoirs traditionnels » et « savoirs citoyens ».
La troisième portera sur les raisons pour lesquelles une pensée qui se veut rationnelle et argumentée, fondée sur des travaux scientifiques solides peut s’imposer ou au contraire échouer à convaincre le grand public de sa validité et de son intérêt.

Exposé(s)
Médiation scientifique : les termes et les conditions du dialogue
Anne-Marie Houdebine, Professeur émérite à la Sorbonne
Savoirs « savants », savoirs « traditionnels », savoirs « citoyens » : leur interaction peut-elle favoriser la production de connaissances ?
Pierre-Benoit Joly, Sociologue Directeur de l’IFRIS
Les limites du dialogue : raison et croyance, raison et conviction, raison et valeurs
Brigitte LAQUIEZE