Vous êtes ici

Une question perturbante : qu’est-ce qu’un perturbateur endocrinien ?

22/11/2017 à 14h30
Animateur(s) :

En absence de diffusion, l'écran noir ci-dessus ne sera pas cliquable.

Le fil rouge de cette séance est de tenter de définir le mieux possible ce que sont les perturbateurs endocriniens et quels produits agissent prioritairement en perturbant la biosynthèse et/ou l'action d'hormones. En effet de nombreux produits toxiques sont catalogués comme perturbateurs endocriniens alors que ces perturbations sont secondaires à des effets toxiques plus généraux.
Concernant l'action des hormones, ce sont essentiellement les récepteurs nucléaires qui sont la cible des perturbateurs endocriniens (récepteurs des hormones stéroïdes, des hormones thyroïdiennes, etc .... ) du fait que leurs hormones sont hydrophobes et de petite taille; ce qui aussi est le cas des produits industriels organiques. De manière intéressante, certain métaux ont une réelle action de perturbateurs endocriniens en interagissant aussi directement avec les récepteurs nucléaires.
Concernant la synthèse des hormones, la situation est plus complexe et plus difficile à différencier d'une action toxique classique. Ce sera un point intéressant à discuter.
Je pense qu'il serait important également d'avoir le point de vue des instances en charge des législations en vigueur (ou en gestation) puisqu'aucune définition précise et acceptée par tous n'est disponible actuellement pour les perturbateurs endocriniens.

Exposé(s)
Quels tests spécifiques pour identifier les perturbateurs endocriniens ?
François BRION , Chargé de Recherche INERIS _ Direction des Risques Chroniques - Unité d’écotoxicologie in vitro et in vivo
Identification des effets des perturbateurs endocriniens grâce aux études épidémiologiques et aux approches systémiques
Karine AUDOUZE, Assistant Professor _ INSERM UMR S-973 - Université Paris Diderot - ComUE Sorbonne Paris Cité
Définition en discussion des perturbateurs endocriniens au niveau de l’Union Européenne : conséquences réglementaires et économiques
Gérard PASCAL
Conclusion