Vous êtes ici

Chapitre 10.02 : Économie générale

Présentation | Sommaire de l'encyclopédie | Table des matières | Mots clés

10.02.Q10 : Agriculture et numérique : grand basculement révélé par la crise Covid 19, vision 2020

Ce qu'il faut retenir de la fiche :

Au delà du développement du numérique, la crise inattendue et violente liée au Covid 19 début 2020 a induit des réflexions plus globales :

  • Qu'est-ce que la souveraineté alimentaire à laquelle nous aspirons, tout en espérant conserver d'importants marchés à l'exportation ?
  • En matière d'approvisionnement, la question de la proximité fait aujourd'hui figure de "tarte à la crème", alors que la proximité n'est pas du tout synonyme de sécurité. Ne vaudrait-il pas mieux maintenir différentes sources d'approvisionnement pour une supply-chain mieux répartie et donc sécurisée ?
  • Quels sont les maillons faibles de la chaine alimentaire (dont, à l'évidence, la logistique) ?
  • Quid de la main d'œuvre indispensable ?
  • Quelles évolutions des différents circuits de distribution ? 

Fiche téléchargeable au format PDF, ci-dessous :

PDF icon final_10.02.q10_basculement_numerique_vision_2020.pdf

10.02.R01 : Evolution de la localisation de la population mondiale (1980-2050)

L'opinion répandue :

« La plus large part de la population du globe se trouve aujourd’hui en Asie et c’est de là que viendra l’essentiel de l’augmentation du nombre des humains avant 2050. »

L'analyse de l'Académie :

« Il est exact que près de 60% de la population mondiale se situe aujourd’hui en Asie et que celle-ci semble appelée à croître de 20% environ d’ici à 2050. C’est toutefois en Afrique que la croissance de la population est la plus rapide. Le nombre d’habitants de cette région du monde est appelé à plus que doubler dans les trente années à venir.

En matière de production agricole, c’est sans doute là que se situent les principaux défis de demain. Dans un contexte alimentaire présent parfois tendu, la demande en produits agricoles est appelée à croître très rapidement sur un continent où l’étendue des terres naturellement fertiles et facilement exploitables est limitée.

L’eau est parfois rare en zone sahélienne ou mal répartie dans le temps et dans l’espace. Et, bien qu’il existe des sociétés d’agriculteurs très performantes dans un contexte local donné, il sera important d’aider l’ensemble des populations à mettre œuvre des méthodes de culture qui respectent l’environnement à l’image de l’agroécologie. Cela afin d’éviter que des techniques inadaptées aient un impact élevé sur une biodiversité qu’il est nécessaire de préserver. »

Source documentaire :

Organisation des Nations Unies

Date de rédaction :

Mars 2019 :

Fiche téléchargeable au format PDF, ci-dessous :

PDF icon 10.02.r01_evolution_localisation_population_mondiale.pdf

10.02.Q07 : Diagnostic socio-économique de l'Agriculture des années 2020 : un secteur désarticulé

Ce qu'il faut retenir de la fiche :

La diminution du nombre des exploitations correspond à un processus massif de diversification des formes de l'exploitation. Moins il y a d'exploitants et d'exploitations, et plus le monde agricole se désarticule. La pluralisation de ces différents modèles fait émerger en France, depuis une trentaine d'années, un paysage diversifié de cultures et d'économies agricoles en tension entre elles. Cette diversification prend pleinement son sens au regard des grandes tendances qui réorganisent les mondes agricoles à l'échelle planétaire.

Fiche téléchargeable au format PDF, ci-dessous :

PDF icon final_10.02.q07_diagnostic_socio_eco.pdf

Pages