Vous êtes ici

01.04.R02 : Production de céréales : France comparée grands exportateurs mondiaux , productivité travailleur

Contrairement à une idée reçue, la productivité des blés français fait partie des meilleures au monde. Avec un rendement moyen pluriannuel de 7,4 t/ha et d’excellents sols dans une large partie des bassins de production, cette productivité est néanmoins soumise au caractère climato-dépendant de l’agriculture. Mais ces fluctuations climatiques sont moindres que celles qui affectent de grands pays producteurs comme les Etats-Unis, l’Australie, l’Ukraine et la Russie, et nos régions conservent de bons atouts en regard du réchauffement climatique.
Toutefois, le besoin de sécuriser la production en créant des réserves d’eau utilisables pour l’irrigation ne saurait être négligé, même s’il est certainement moindre pour la production de blé que pour celle de maïs par exemple. 
Pour préserver les avantages présents, la céréaliculture devra s’attacher à tirer parti de la révolution numérique et de l’économie collaborative, en s’efforçant de réduire les charges de travail et de mécanisation, sans doute par une mutualisation des moyens et un recours plus régulier aux entreprises de travaux agricoles

Fiche téléchargeable au format PDF, ci-dessous :

PDF icon 01.04.r02_production_cereales_france_vs_exportateurs_mondiaux_produc_travailleur.pdf