Vous êtes ici

Exposition des consommateurs à seize contaminants inorganiques : Extrait de la synthèse des résultats de EAT2 publiée par l’ANSES le 21 juin 2011

L'opinion répandue :

« On parle souvent de polluants organiques persistants ou de pesticides mais on sait peu de choses sur des contaminants comme les métaux lourds présents dans l’eau ou les aliments. »

L'analyse de l'Académie :

« On entend par contaminants inorganiques des métaux ou des métalloïdes dont certains sont parfois qualifiés d’éléments-traces métalliques ou de métaux lourds. Dans le cadre de l’étude EAT2, seize d’entre eux ont été recherchés et détectés dans 79% des 22000 analyses réalisées.

Les différents niveaux de contamination semblent varier (en plus ou en moins) par rapport à des études antérieures, ce qui requiert la poursuite des travaux visant des contaminants estimés mal connus (ex : cobalt) ou ayant déjà attiré l’attention par le passé (ex : mercure ou arsenic inorganique...).

Le cadmium mérite une attention particulière en raison du risque potentiel qu’il représente pour la population adulte. Ce qui incite à augmenter les efforts pour identifier la cause de l’augmentation des contaminations constatées et réduire l’exposition alimentaire.

On remarque également que les conclusions de l’ANSES font fréquemment état de la nécessité d’améliorer les méthodes d’analyse, soit pour en accroître la sensibilité, soit pour en permettre la mise en œuvre en routine. »

Source documentaire :

EAT2 est une enquête de l’alimentation totale réalisée sur fonds publics par l’ANSES en 2006-2007 afin de mesurer l’exposition des consommateurs à 445 contaminants potentiels de l’alimentation

Date de rédaction :

Décembre 2018

Pour télécharger le Repère au format PDF, cliquer ci-dessous :