Vous êtes ici

Programme européen d’analyse des résidus de produits phytopharmaceutiques dans l’alimentation

L'opinion répandue :

« Toutes les productions agricoles traitées avec des pesticides contiennent des niveaux de résidus dangereux pour la santé. »

L'analyse de l'Académie :

« En fait, la majorité des denrées agricoles ayant reçu un ou plusieurs traitements de protection durant la végétation de la culture ne contiennent pas de résidus décelables.

C’est ce qui ressort clairement des rapports de l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) pour la période 2012-2016.

La figure réalisée regroupe le résultat des contrôles réalisés dans 29 pays d’Europe sur 5 années consécutives. Elles concernent plus de 400.000 échantillons soumis au dépistage réalisé à l’aide du matériel d’analyse le plus moderne de plus de 400 substances actives .

On constate que la majorité des denrées analysées ne montrent la présence d’aucun résidu décelable. Près de 43% des échantillons présentent un ou plusieurs résidus décelés en dessous des limites maximales autorisées (LMR), limites définies pour garantir la sécurité sanitaire des consommateurs.

Regroupées, ces deux catégories montrent que plus de 97% des denrées mises en marché sont conformes à la réglementation. Sur la période 2012-2016, il existe un faible pourcentage d’échantillons non conformes, majoritairement issus de denrées agricoles introduites sur le marché européen à partir d’états extérieurs à l’Union . »

Source documentaire :

Rapports de l’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) pour les années correspondantes

Date de rédaction :

Janvier 2019

Pour télécharger le Repère au format PDF, cliquer ci-dessous :