Vous êtes ici

Quantité moyenne des substances phytopharmaceutiques utilisées en Europe sur la surface agricole utile (SAU) en 2013

L'opinion répandue :

« L’agriculture française est une grosse consommatrice de pesticides. »

L'analyse de l'Académie :

« En comparant les données sur l’utilisation des substances phytopharmaceutiques communiquées par les états membres de l’UE aux autorités européennes, il est facile de situer la France qui, avec 2,40 kg/ha/an, est proche de la moyenne européenne des pays utilisateurs. Cette situation dressée en 2013 est le résultat d’une réduction significative entamée depuis plus de vingt années partant d’une consommation supérieure à 4 kg/ha/an (Eurostat 1996) au début des années 1990. Concernant la quantité des substances actives appliquées par hectare de surface agricole utile (SAU), on constate une extrême disparité entre pays. Cette disparité a plusieurs causes majeures dont les principales sont :

- La nature des productions végétales : certaines cultures horticoles, la viticulture et les arbres fruitiers sont fortement demandeurs de protection et tirent à la hausse l’utilisation de fongicides ou de traitements du sol;

- La prépondérance du soufre, du cuivre et de fongicides pondéreux parmi la palette des produits utilisés expliquerait en grande partie la situation de Malte où sur une faible SAU (11 000 ha), les petites exploitations (3 ha de superficie moyenne) sont orientées sur la vigne et la pomme de terre. »

Source documentaire :

Eurostat

Date de rédaction :

Décembre 2018

Pour télécharger le Repère au format PDF, cliquer ci-dessous :