Vous êtes ici

Solde commercial agroalimentaire de la France (2011-2018)

L'opinion répandue :

« La France est un très gros exportateur de produits issus de l’agriculture. »

L'analyse de l'Académie :

« Bien que la France demeure dans le groupe des principaux pays agricoles exportateurs, on constate que sa balance commerciale se dégrade. Pour la première fois depuis la création de la PAC, notre pays a connu en 2018 un solde négatif en matière de produits agricoles et agroalimentaires dans les échanges au sein de l’UE où d’autres pays comme la Pologne, l’Espagne, les Pays-Bas ou l’Allemagne ont énormément progressé en peu d’années. Au niveau mondial, ces deux derniers pays ont même doublé le nôtre dans le classement des grandes nations exportatrices.

Parmi les facteurs explicatifs de cette dégradation, on peut souligner :

  • La politique agricole très volontariste de certains membres de l’UE, favorisés par moins de charges et un plus faible coût de main d’œuvre, qui maintiennent l’agriculture parmi leurs secteurs stratégiques ;
  • Des difficultés économiques chez plusieurs de nos clients traditionnels (Italie, Grèce...) ;
  • Une perte massive de compétitivité dans les produits standards (ex : volaille) que ne compense pas à l’export les ventes de produits haut de gamme ;
  • Un phénomène de sur-réglementation propre à la France qui entrave la compétitivité de nos entreprises et crée de véritables impasses pour certaines filières agricoles (fruits et légumes par exemple)…;
  • Une insuffisante capacité de préparation et d’adaptation de plusieurs filières agricoles françaises à l’évolution des marchés et de la concurrence (ex : poulet et blé);
  • Le maintien relatif de notre solde global positif reste menacé par le prix élevé de nos vins et spiritueux, la crise du sucre et la montée de nouveaux exportateurs très agressifs sur le marché international des céréales. »

Source documentaire :

Vincent Chatellier (INRA) d’après INSEE, Compte CCAN.

Le Betteravier français, n°1097, 24/09/2019.

Date de rédaction :

Septembre 2019

Pour télécharger le Repère au format PDF, cliquer ci-dessous :