Vous êtes ici

Colonna P. 2020. Biofuels in the nexus energy-environment-food, Note Académique, 3, 1-48.

19/03/2020

Notes Académiques de l'Académie d'agriculture de France / Academic Notes from the French Academy of Agriculture
Présentation de la revue / Presentation of the Journal

Les Notes Académiques de l'Académie d'agriculture de France (N3AF) sont un journal d'information et de formation scientifiques. La revue, dans ses éditoriaux, articles originaux, articles d'actualité, notes de conjoncture, publications de fond, revues de la littérature, synthèses, rapports, commentaires critiques d'ouvrage, opinions étayées, textes de conférences, lettres à la rédaction, etc. donne une information actualisée ayant trait à tous les domaines couverts par les dix sections de l'Académie d'agriculture de France.
La revue est pilotée par un comité éditorial dont Hervé This est le Secrétaire éditeur. Nous vous invitons à soumettre des manuscrits à notes.academiques@academie-agriculture.fr et à inviter des collègues à publier dans cette revue. Merci de consulter les Conseils aux auteurs en suivant le lien https://www.academie-agriculture.fr/publications/les-academiciens-ecrive...
The Academic Notes from the Academy of Agriculture of France (N3AF) are both a scientific newsletter and a training scientific review. The journal, in its editorials, original articles, news articles, conjuncture notes, background publications, literature reviews, summaries, reports, critical book reviews, substantiated opinions, conference papers, letters to the editor, etc. provides updated information related to all areas covered by the ten sections of the Academy of Agriculture of France. The review is led by an editorial committee of which Hervé This is the Secretary editor. We invite you to submit manuscripts at notes.academiques@academie-agriculture.fr and invite colleagues to publish in this journal. Thanks to read the Instructions to authors available at https://www.academie-agriculture.fr/publications/les-academiciens-ecrive...
Présentation de la Note / Current Note

Citation :

Cet article a été publié dans la rubrique « Notes de conjoncture » des Notes Académiques de l'Académie d'agriculture de France.

Édité par :

Jean-François Morot-Gaudry est membre  de l’Académie d'agriculture de France, coordinateur du livre Les végétaux, un nouveau Pétrole ? (Editions Quae /INRAE, AAF).

Rapporteurs

Florent Allais est directeur de l'URDI ABI-AgroParisTech, professeur à AgroParisTech, adjunctpProfessor à l'Université Monash (Australie) et courtesy associate professor à l'University de Floride (USA).

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX


Résumé :

La production de biocarburants à partir de ressources biologiques a fait l’objet de nombreuses controverses. Leur opportunité mérite d’être revisitée pour la maturité technologique et évaluer leur pertinence en réponse aux préoccupations environnementales actuelles. Les innovations dans les procédés biotechnologiques et chimiques permettent une large gamme de biocarburants liquides et gazeux; leurs caractéristiques concernent le contenu énergétique, la compatibilité avec les carburants fossiles, l’ouverture vers des usages strictement chimiques. Les facteurs d’évolution de ce marché technologique sont l’implantation de politiques publiques foisonnantes, l’évolution des pratiques agronomiques, la préoccupation de séquestration du carbone dans les sols, les attentes du secteur aéronautique   avec   les    biokérosènes,   et   les comportements des consommateurs. A partir des plantes de grande culture et des forêts, les matières premières mobilisables se sont élargies aux microalgues, aux déchets animaux et végétaux. Les biocarburants s’inscrivent alors dans la bioéconomie territoriale et l’économie circulaire. Les chaines de valeur sont plus complexes que celles anciennes centrées sur le biodiesel à base d’oléagineux et de saccharose de betterave, de canne ou d’amidon de blé ou de maïs. L’intégration des acteurs économiques et le dimensionnement des marchés ont fait l’objet de travaux de prospective aux échelles internationales et francaises. La durabilité environnementale est avérée globalement avec toutefois des réserves pour certaines sources (soja, palmier à huile). Les biocarburants s’insérent dans un nexus alimentation-énergie-environnement. Les politiques publiques, si elles se fondent sur la durabilité et l’acceptabilité sociale des biotechnologies, orienteront aussi les choix des seuls intérêts économiques. Cet article aborde les travaux de recherche et développement nécessaires pour inscrire durablement les biocarburants dans les politiques énergétiques.

Abstract: .The production of biofuels from biological resources has been the subject of much controversy. Their opportunity update deserves to be revisited for technological maturity and assess their relevance in response to current environmental concerns.
Innovations in biotechnological and chemical processes allow a wide range of liquid and gaseous biofuels; their characteristics concern energy content, compatibility with fossil fuels and openness towards strictly chemical uses.
The factors driving this technological market's evolution are the implementation of abundant public policies, the evolution of agronomic practices, the concern for carbon sequestration in soils, the expectations of the aeronautical sector with biokerosenes, and consumer behaviours. From field crops and forests, the mobilizable raw materials have been extended to microalgae, animal, households and plant wastes. Biofuels are then part of the territorial bio-economy and the circular economy. Value chains are more complex than those traditionally focused on biodiesel based on oilseeds and sucrose from beet, cane or starch from wheat or maize. The integration of economic actors and the scaling of markets have been the subject of foresight work at international and French levels. Environmental sustainability is generally proven, with reservations for some sources (soya, oil palm). Biofuels are part of a food-energy-environment nexus. Public policies, if based on the sustainability and social acceptability of biotechnology, will also guide the choices of economic interests alone. This article discusses the research and development work needed to make biofuels a sustainable part of energy policy.

Keywords:
biofuels, biomass, technology, regulation, sustainability

Mots clés :
biocarburants, biomasse, technologie, réglements, durabilité

Contact :

Paul Colonna


Correspondance :

INRAE. Centre Pays de la Loire. 3 rue Yvette Cauchois. La Géraudière CS 71627. 44316 Nantes Cedex 03 (France)
E-mail: paul.colonna@inrae.fr