Vous êtes ici

N3AF-2016 (7) - Note de recherche - Écologie microbienne de la grotte de Lascaux / Research Note - Microbial ecology of the Lascaux Cave

09/09/2016
Par Cesareo Saiz-Jimenez

Notes Académiques de l'Académie d'agriculture de France / Academic Notes from the French Academy of Agriculture

Présentation de la revue / Presentation of the Journal

Les Notes Académiques de l'Académie d'agriculture de France (N3AF) sont un journal d'information et de formation scientifiques. La revue, dans ses éditoriaux, articles originaux, articles d'actualité, notes de conjoncture, publications de fond, revues de la littérature, synthèses, rapports, commentaires critiques d'ouvrage, opinions étayées, textes de conférences, lettres à la rédaction, etc. donne une information actualisée ayant trait à tous les domaines couverts par les dix sections de l'Académie d'agriculture de France.

Nadine Vivier, Dominique Job, Christian Ferault, Jean-Claude Mounolou et Hervé This sont les Membres fondateurs des N3AF. Nous vous invitons à soumettre des manuscrits (herve.this@agroparistech.fr) et à inviter des collègues à publier dans cette nouvelle revue. Merci de consulter les Conseils aux auteurs (https://www.academie-agriculture.fr/publications/les-academiciens-ecrive...).

The Academic Notes from the Academy of Agriculture of France (N3AF) are both a scientific newsletter and a training scientific review. The journal, in its editorials, original articles, news articles, conjuncture notes, background publications, literature reviews, summaries, reports, critical book reviews, substantiated opinions, conference papers, letters to the editor, etc. provides updated information related to all areas covered by the ten sections of the Academy of Agriculture of France. Nadine Vivier, Dominique Job, Christian Ferault, Jean-Claude Mounolou and Hervé This are the Founding Members of the N3AF. We invite you to submit manuscripts (herve.this@agroparistech.fr) and invite colleagues to publish in this new journal. Thanks to read the Instructions to authors (https://www.academie-agriculture.fr/publications/les-academiciens-ecrive...).

Présentation de la Note / Current Note

Citation : Alabouvette & Saiz-Jimenez. 2016. Ecologie microbienne de la grotte de Lascaux. Notes Académiques de l'Académie d'agriculture de France / Academic Notes from the French Academy of Agriculture, 7, 1-21.

Edité par :

  • Hervé This, directeur du Centre International de gastronomie moléculaire AgroParisTech- Inra, membre de l'Académie d'agriculture de France
  • Nadine Vivier, professeur émérite à l'Université du Maine, membre de l'Académie d'agriculture de France

Rapporteurs :

  • Anonyme
  • Françoise Joset, professeur honoraire de génétique procaryote et microbiologie à l'Université d'Aix-Marseille, France

Résumé : La grotte de Lascaux, universellement connue pour ses peintures rupestres, a connu, depuis sa découverte, plusieurs épisodes de développement microbien qui menaçaient la conservation des peintures murales. A partir de2005, un programme de recherches a été développé afin d’identifier les micro-organismes présents et de mettre en évidence les processus de successions microbiennes qui se produisent dans la grotte. Celle-ci constitue un écosystème dynamique où les communautés microbiennes évoluent au cours du temps et sous l’influence des traitements biocides destinés à contrôler la prolifération de certaines espèces jugées envahissantes. Ces travaux ont permis d’identifier deux nouvelles espèces fongiques : Ochroconis lascauxensis et O. anomala.  Le développement de ces champignons formant des taches noires sur la paroi de la cavité a vraisemblablement été favorisé par l’utilisation de produits biocides dont les résidus constituent des sources de carbone et d’azote utilisables par certaines espèces microbiennes, bactériennes et fongiques. Ces résultats montrent que, pour assurer la conservation des peintures murales, il convient de prendre en considération l’ensemble des communautés d’organismes présents dans la grotte avant d’entreprendre tout traitement visant à contrôler une population donnée.

Abstract: Since its discovery the Lascaux cave has suffered several events of uncontrolled microbial development, which have been dangerous for the conservation of the wall paintings. Starting in 2005, a research program has been aiming at identifying the microbial populations present in the cave and describing the microbial successions. The Lascaux cave constitutes a dynamic ecosystem in which the microbial communities evolve with time and under the effects of the biocide treatments used to control proliferating microbial species. This study permitted to identify two new fungal species Ochroconis lascauxensis and O. anomala, apparently original in Lascaux. The development of these fungi, forming black spots on the walls of the cave, was probably favored by the use of biocide products which transformed residues can be used by several microorganisms as carbon and nitrogen sources. These results point out the necessity to consider all the
communities of organisms living in the cave before using biocide treatments to try to control a given microbial species.

Contact : Claude Alabouvette (c.ala@free.fr)

Claude Alabouvette, directeur de recherche honoraire à l’INRA, est un expert dans les domaines de la phytopathologie et du biocontrôle (https://www.researchgate.net/profile/Claude_Alabouvette). Il a été l’un des fondateurs de la Société Agrene (www.agrene.fr) dont les objectifs sont l’analyse de la qualité biologique des sols et des récoltes et la protection des plantes par les moyens de lutte alternatifs . Il est aujourd’hui Directeur scientifique de cette Société. Il est aussi l’un des membres fondateurs de l’Académie du Biocontrôle et de la Protection Intégrée (http://www.academiedubiocontrole.org).

Claude Alabouvette who is honorary director of research at INRA is an internationally recognized expert in the fields of phytopathology and biocontrol. He was a founder of the Company Agrene (www.agrene.fr) whose objectives are the analysis of biological quality of soil and crop harvests and plant protection by alternative means of control. He is presently scientific Director of this company. He is also a founding member of the Académie du Biocontrôle et de la Protection Intégrée (http://www.academiedubiocontrole.org).

Cesareo Saiz-Jimenez est un éminent spécialiste en microbiologie environnementalde, géomicrobiologie, géochimie organique, chimie environnementale et patrimoine culturel (https://scholar.google.com/citations?user=0uBpn5sAAAAJ&hl=es). Il est Docteur en biologie et en ingénierie chimique et étudie en particulier les processus biologiques à l’œuvre dans les sites et monuments historiques

Cesareo Saiz-Jimenez is a specialist in Environmental Microbiology, Geomicrobiology, Organic Geochemistry, Environmental Chemistry, Cultural Heritage (https://scholar.google.com/citations?user=0uBpn5sAAAAJ&hl=es). He has two PhD theses, one in biology and the other in chemical engineering. In particular, he is studying the biological processes prevailing in historical sites.