Vous êtes ici

N3AF-2018 (7) – Jefferson et Dupont de Nemours : les valeurs communes de deux savants à travers leur correspondance

03/12/2018

Notes Académiques de l'Académie d'agriculture de France / Academic Notes from the French Academy of Agriculture

Présentation de la revue / Presentation of the Journal

Les Notes Académiques de l'Académie d'agriculture de France (N3AF) sont un journal d'information et de formation scientifiques. La revue, dans ses éditoriaux, articles originaux, articles d'actualité, notes de conjoncture, publications de fond, revues de la littérature, synthèses, rapports, commentaires critiques d'ouvrage, opinions étayées, textes de conférences, lettres à la rédaction, etc. donne une information actualisée ayant trait à tous les domaines couverts par les dix sections de l'Académie d'agriculture de France.

Nadine Vivier, Dominique Job, Christian Ferault, Jean-Claude Mounolou et Hervé This sont les Membres fondateurs des N3AF. Nous vous invitons à soumettre des manuscrits à herve.this@inra.fr  et à inviter des collègues à publier dans cette nouvelle revue. Merci de consulter les Conseils aux auteurs en suivant le lien https://www.academie-agriculture.fr/publications/les-academiciens-ecrive...

The Academic Notes from the Academy of Agriculture of France (N3AF) are both a scientific newsletter and a training scientific review. The journal, in its editorials, original articles, news articles, conjuncture notes, background publications, literature reviews, summaries, reports, critical book reviews, substantiated opinions, conference papers, letters to the editor, etc. provides updated information related to all areas covered by the ten sections of the Academy of Agriculture of France. Nadine Vivier, Dominique Job, Christian Ferault, Jean-Claude Mounolou and Hervé This are the Founding Members of the N3AF. We invite you to submit manuscripts at herve.this@inra.fr and invite colleagues to publish in this new journal. Thanks to read the Instructions to authors available at https://www.academie-agriculture.fr/publications/les-academiciens-ecrive...

Présentation de la Note / Current Note

Citation :  Vivier N. 2018. Jefferson et Dupont de Nemours : les valeurs communes de deux savants à travers leur correspondance, Notes Académiques de l'Académie d'agriculture de France / Academic Notes from the French Academy of Agriculture, 2018, 7, 1-9.

Édité par Andrée Corvol-Dessert, membre de l'Académie d'agriculture de France.

Rapporteurs : Les rapporteurs ont souhaité conserver l'anonymat.

Résumé : Pierre-Samuel Dupont de Nemours (1739-1817) et Thomas Jefferson (1743-1826) se côtoient à Paris de 1783 à 1789, puis entretiennent une correspondance suivie de 1801 à 1817. Celle-ci met en lumière leur estime réciproque. Hommes des Lumières, ils appartiennent au réseau des sociétés d’agriculture et autres sociétés savantes et ils partagent bien des valeurs communes. Leurs débats sur l’avenir économique des nations occupent une grande place. Jefferson et le physiocrate Dupont pensent d’abord que leur pays doit rester une société agraire. Malgré tout, ils conviennent vers 1810 qu’il faut trouver un équilibre entre commerce, industrie et l’agriculture. C’est sur la démocratie que leur conception diffère. Dupont fonde le droit de vote sur le paiement de l’impôt foncier, tandis que Jefferson entend l’élargir aux non propriétaires.

Abstract : Pierre-Samuel Dupont de Nemours (1739-1817) and Thomas Jefferson (1743-1826) used to meet in Paris in the years 1783 – 1789 and maintained a correspondence from 1801 to 1817. It highlights their mutual esteem. Men of the Enlightenment, they belonged to the international network of agriculture and other learned societies and they shared many common values. One of their main debates focused on the economic future of nations. Jefferson and the Physiocrat Dupont first thought that their country must remain an agrarian society. Nonetheless they came to aspire to equilibrium between trade, industry and agriculture. It is about democracy that their conception differed. Dupont de Nemours assumed the right to vote on the payment of property tax while Jefferson intended to extend it to non-owners.

Mots-clés : Jefferson, Dupont de Nemours, sociétés d’agriculture, Europe 18e siècle

Key-words: Jefferson, Dupont de Nemours, agricultural societies ; Europe in 18th century

Contact : Nadine Vivier – Académie d’agriculture de France – 18, rue de Bellechasse, 75007, Paris, France (viviernadine@orange.fr)

Nadine Vivier est historienne. Elle est professeur émérite d'histoire contemporaine à l'université du Maine. Ses recherches portent sur l’étude, dans une dimension d’histoire comparative, des sociétés rurales de France et d’Europe occidentale au XIXème siècle. Trois aspects majeurs sont considérés :
•       les questions du droit de propriété́ (biens communaux, cadastre)
•       l’intervention de l’Etat dans les campagnes en Europe
•       le patrimoine rural.
Ses recherches ont été effectuées dans le cadre du CERHIO (Centre de Recherches Historiques de l’Ouest –Le Mans, UMR CNRS) ainsi qu’au sein d’un GDR (Groupement de recherche) du CNRS et du programme européen COST A35 (Programme for the study of European rural societies 2005-2009). Elle a coordonné le projet « Les nouveaux patrimoines dans la région des Pays de la Loire ». Elle a publié et co-dirigé de nombreux ouvrages reconnus, tels que «Propriété́ collective et identité́ communale. Les biens communaux en France de 1750 à 1914, Publications de la Sorbonne, 1998», « Les propriétés collectives face aux attaques libérales (1750-1914). Europe et Amérique latine, Presses Universitaires de Rennes, 2003. avec M-D. Demélas » « Elites et Progrès agricole, XVIe-XXe siècle, Presses Universitaires de Rennes,  2009 », «Rural Economy and Society in North-Western Europe, 500-2000. Social Relations, Property and Power, Turnhout (Belgique), Brepols, 2010», "The Golden age of State enquiries. Rural enquiries in Europe in the nineteenth century, Turnhout, Brepols, 2014, et «Les nouveaux patrimoines des Pays de la Loire, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. Art et Société, 2013 ».
Elle est présidente de l'Université libre de Saint-Germain-en-Laye (https://www.universitelibresaintgermainenlaye.com), elle a été présidente de l’Association des historiens contemporanéistes de l'enseignement supérieur et de la recherche (2010-2014) (http://ahcesr.hypotheses.org). Elle est membre titulaire de l’Académie d’agriculture de France où elle exerce la responsabilité de secrétaire de la section 4 (Sciences humaines et sociales).