Vous êtes ici

N3AF-2019 (3) - Is biological interaction about to supplant the notion of organism?

20/10/2019

N3AF-2019 (3) – Note de synthèse : Is biological interaction about to supplant the notion of organism? par Marc-André Selosse

Notes Académiques de l'Académie d'agriculture de France / Academic Notes from the French Academy of Agriculture

Présentation de la revue / Presentation of the Journal

Les Notes Académiques de l'Académie d'agriculture de France (N3AF) sont un journal d'information et de formation scientifiques. La revue, dans ses éditoriaux, articles originaux, articles d'actualité, notes de conjoncture, publications de fond, revues de la littérature, synthèses, rapports, commentaires critiques d'ouvrage, opinions étayées, textes de conférences, lettres à la rédaction, etc. donne une information actualisée ayant trait à tous les domaines couverts par les dix sections de l'Académie d'agriculture de France.

La revue est pilotée par un comité éditorial dont Hervé This est le Secrétaire éditeur.

Les Conseils aux auteurs sont disponibles en suivant le lien https://www.academie-agriculture.fr/publications/les-academiciens-ecrive...

The Academic Notes from the Academy of Agriculture of France (N3AF) are both a scientific newsletter and a training scientific review. The journal, in its editorials, original articles, news articles, conjuncture notes, background publications, literature reviews, summaries, reports, critical book reviews, substantiated opinions, conference papers, letters to the editor, etc. provides updated information related to all areas covered by the ten sections of the Academy of Agriculture of France.

The journal is led by an Editorial Committee, which Hervé This is the Secretary Editor. 

The Instructions to authors are available at https://www.academie-agriculture.fr/publications/les-academiciens-ecrive...

Présentation de la Note / Current Note

Citation : Selosse MA. 2019. Is biological interaction about to supplant the notion of organism?, Notes Académiques de l'Académie d'agriculture de France / Academic Notes from the French Academy of Agriculture, 2019, 3, 1-14

Édité par : Philippe Lemanceau, directeur de recherche Inra, UMR 1347 Agroécologie, AgroSup / INRA / uB / UBFC, membre de l'Académie d'agriculture de France.

Rapporteurs

  • Francis Martin, directeur de recherche Inra, professeur à l'Université forestière de Pékin, membre de l'Académie d'agriculture de France.
  • Philippe Vandenkoornhuyse est professeur d'écologie moléculaire et d'écologie évolutive à l'Université de Rennes 1.

Résumé : Une double prise de conscience a émergé en biologie, en ce début de XXIe siècle : les microbes sont partout, et ils tissent, au-delà des maladies ou de la décomposition, des relations vitales, à bénéfices mutuels, avec les plus gros organismes. L’ensemble des fonctions des plantes et des animaux est affecté par le microbiote qu’ils contiennent et qui influe sur leur nutrition, leur santé et leur développement (et, dans le cas des animaux, leur comportement). Ce texte est une présentation générale de la présence physique et fonctionnelle des microbiotes, et des modalités d’acquisition de celui-ci. On y discute la notion d’individu et d’organisme face à l’émergence de l’holobionte, et aussi de la force des interactions et des réseaux d’interactions dans les écosystèmes.

Abstract: Two revolutions have emerged in biology at the beginning of the twenty-first century: microbes are everywhere, and, beyond diseases or decomposition, they weave vital relationships with mutual benefits with larger organisms. All the functions of plants and animals are affected by the microbiota that they contain and which influence their nutrition, health but also development (together with, in the case of animals, behavior). This text is a general presentation of the physical and functional presence of microbiota, and how it is acquired. It discusses the notion of the individual and organism, facing the emergence of the holobiont, and also the strength of interactions and networks of interactions in ecosystems.

Keywords: axenic mice, endophyte, holobiont, interdependency, microbiota, mycorrhiza, organelles.
Mots clés : endophyte, holobionte, interdépendance, microbiote, mycorhize, organelles, souris axénique.

Contact : Marc-André Selosse, Institut de Systématique, Évolution, Biodiversité (ISYEB – UMR 7205 –CNRS, MNHN, UPMC, EPHE), Muséum national d’Histoire naturelle, Sorbonne Universités, 57 rue Cuvier, CP50, 75005, Paris, France, and Department of Plant Taxonomy and Nature Conservation, University of Gdansk, Wita Stwosza 59, 80-308 Gdansk, Poland
Correspondance : m a.selosse@wanadoo.fr

Marc-André Selosse est professeur du Muséum national d’Histoire naturelle et professeur invité aux universités de Gdansk (Pologne) et Kunming (Chine). Ses recherches portent sur l’écologie et l’évolution des associations à bénéfices mutuels (symbioses). Mycologue et botaniste, il travaille en particulier sur les symbioses mycorhiziennes qui unissent des champignons du sol aux racines des plantes. Il s’intéresse à la diversité spécifique et génétique des champignons impliqués, et à l’évolution de ces symbioses (notamment chez les orchidées). Il enseigne dans diverses formations universitaires et à l’Ecole Normale Supérieure et contribue à diverses formations des enseignants. Président de la Société Botanique de France et membre correspondant de l’Académie d’Agriculture, il est éditeur de quatre revues scientifiques internationales (Symbiosis, The New Phytologist, Ecology Letters et Botany Letters). Il a publié près d’une centaine d’articles de recherche et autant d’articles de vulgarisation, tous librement téléchargeables en ligne sur son site institutionnel (http://isyeb.mnhn.fr/fr/annuaire/marc-andre-selosse-404). Il a publié chez Actes Sud un ouvrage sur la place des microbes dans le monde qui nous entoure, « Jamais seul : ces microbes qui construisent les plantes, les animaux et les civilisations » (2017), et un autre sur les tannins qui accompagnent nos vies, « Les goûts et les couleurs du monde. Une histoire naturelle des tannins, de l’écologie à la santé » (2019).