Vous êtes ici

01.04.R05 : Production française de betterave à sucre : Consommation des engrais azotés minéraux et évolution du rendement moyen par hectare

L'opinion répandue...

« La betterave est une culture industrielle exigeante en fertilisants dont la performance requiert d’énormes quantités d’azote. »

L'analyse de l'Académie :  

« Placée la plupart du temps en tête de rotation, la betterave sucrière est une espèce cultivée qui valorise bien les éléments fertilisants. Elle reçoit l’essentiel des apports P et K dont profitent d’autres espèces qui la suivent dans la rotation. Les efforts entrepris par cette filière pour optimiser l’utilisation des engrais azotés, limiter le recours aux énergies fossiles et réduire la contamination des eaux par les nitrates ont permis des progrès spectaculaires. Entre 1975 et 2015, la betterave sucrière a doublé son rendement moyen exprimé en tonnes de sucres par hectare, tout en diminuant de 50% dans le même temps la quantité des engrais azotés minéraux apportés sur la culture. »

Source documentaire :

Institut Technique de la Betterave (ITB)

Date de rédaction :

Février 2018

Fiche téléchargeable au format PDF, ci-dessous :

PDF icon 01.04.r05_betterave_sucre_evolution_rendement_et_conso_engrais_azotes_mineraux.pdf