Vous êtes ici

07.09.R01 : Evolution de la surfaces de terres irriguées dans le monde

L'opinion répandue :

« L’irrigation des terres agricoles ne s’impose pas dans nos régions. »

L'analyse de l'Académie :

« Aujourd’hui, l’irrigation des terres agricoles est vitale dans toute l’Asie centrale, du Sud et de l’Est, ainsi que dans les pays au Sud de la mer Méditerranée et au Moyen-Orient. L’irrigation reste une technique d’appoint, certes bien utile, en Europe et en Amérique du Nord.

Au plan mondial, il sera difficile d’augmenter fortement l’étendue des terres fertiles mises en culture, alors que la surface agricole disponible pour nourrir un seul habitant de la planète continue à régresser. Elle est actuellement proche de 0,20 ha contre 0,45 ha vers 1960. Les gains de production considérables par ha cultivé obtenus grâce à l’irrigation seront donc de plus en plus recherchés.

Avant 2050, l’essentiel de l’extension des superficies agricoles irriguées se fera dans les pays en développement. Cependant, il n’existe plus guère de possibilités nouvelles en Asie. En revanche, l’Afrique sub-saharienne (où seulement 6% des terres sont irriguées) possède encore de nombreux espaces irrigables. La Banque Mondiale vient d’ailleurs d’annoncer un important programme d’investissements destiné à ces pays. »

Source documentaire :

FAO (sauf année 2050) et A. NEVEU

Retour des pénuries alimentaires. Editions France-Agricole.2014.

Date de rédaction :

Novembre 2018

Fiche téléchargeable au format PDF, ci-dessous :

PDF icon 07.09.r01_evolution_surface_terres_irriguees_monde.pdf