Vous êtes ici

Chapitre 09.03 : Fertilisants

Présentation | Sommaire de l'encyclopédie | Table des matières | Mots clés

09.03.R03 : Utilisation moyenne des engrais minéraux en Europe

L'opinion répandue...

« La France utilise beaucoup trop d’engrais minéraux par rapport à des voisins plus vertueux comme le Danemark ou l’Allemagne. »

L'analyse de l'Académie :

« Durant la campagne 2015-2016, les apports d’azote minéral de la France sont légèrement supérieurs à la moyenne européenne. Les trois quarts de l’azote sont destinés aux productions de céréales et de colza, un quart aux autres cultures et aux prairies. En 2015, la France était le premier producteur de blé tendre et de colza de l’UE, avec respectivement 27% et 25% du total en blé tendre. Pour l’azote, la France se situe entre les pays du Nord de l’Europe plus intensifs et les pays du Sud aux conditions climatiques moins favorables. Le phosphore et le potassium apportés par les engrais minéraux sont, quant à eux, équivalents à la moyenne européenne. »

Source documentaire :

Fertilizers Europe. Campagne 2015-2016

Date de rédaction :

Novembre 2017

Fiche téléchargeable au format PDF, ci-dessous :

PDF icon 09.03.r03_utilisation_moyenne_engrais_mineraux_pays_ue.pdf

09.03.R01 : Les livraisons d’engrais minéraux en France

L'opinion répandue...

« L’utilisation des engrais chimiques par l’agriculture sur notre territoire national est encore excessive. »

L'analyse de l'Académie :

« Si l’importance du phosphore pour la nutrition végétale a été reconnue vers 1820, l’utilisation des engrais phosphatés n’a véritablement décollé en France qu’après 1870. Par ailleurs, l’emploi des engrais minéraux azotés s’est longtemps limité au nitrate de soude importé du Chili, puis du sulfate d’ammoniaque récupéré du gaz de ville. Il ne se développe qu’une fois maîtrisés les procédés de synthèse industrielle de l’ammoniac. Après 1950, les livraisons d’engrais minéraux à l’agriculture accompagnent l’augmentation du rendement des grandes cultures (céréales à paille, maïs, oléagineux, protéagineux, betterave...). Depuis le début des années 1980, l’utilisation des engrais phosphatés et potassiques a stagné avant de diminuer de façon drastique pour redescendre au cours des dernières campagnes à son niveau historique des années 1950. De son côté l’azote a baissé de 15% par rapport au maximum atteint vers 1990. Le déséquilibre qui s’accentue entre l’azote et les autres éléments nutritifs n’est pas compensé par la fertilisation organique. Les bilans de fertilisation (entrées-sorties) sont déficitaires dans les régions céréalières, particulièrement pour le phosphore. »

Source documentaire :

UNIFA

Date de rédaction :

Décembre 2017

Fiche téléchargeable au format PDF, ci-dessous :

PDF icon 09.03.r01_livraisons_engrais_mineraux_france.pdf

09.03.R02 : Evolution de la production agricole comparée avec les livraisons d’azote minéral

L'opinion répandue...

« Les engrais azotés sont souvent utilisés d’une manière inappropriée par rapport aux objectifs de production. »

L'analyse de l'Académie :

« Alors que l’indice des livraisons de l’azote apporté par les engrais minéraux diminue (base 100 en 1990), la production française de céréales et de colza continue à augmenter. Ce qui signe un progrès dans l’efficacité de l’azote apporté, correspondant à l’objectif « Produire plus et mieux ». Cette amélioration repose sur trois actions parallèles : Une meilleure valorisation des apports organiques, Une utilisation plus efficace des engrais azotés grâce à la fertilisation raisonnée et au fractionnement des apports, Le développement de l’agriculture numérique qui permet d’ajuster les apports d’azote en fonction de mesures faites par des capteurs. Pour le blé, on estime les besoins moyens d’une culture en croissance à 2 kg N/ha/jour. En moyenne, 80% de l’azote apporté au blé est transformé en protéines dans les grains. Le plan protéines français s’est fixé un minimum de 11,5% de teneur en protéines dans les grains pour respecter la qualité optimale de panification. »

Source documentaire :

UNIFA, Ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation

Date de rédaction :

Novembre 2017

Fiche téléchargeable au format PDF, ci-dessous :

PDF icon 09.03.r02_evolution_production_agricole_comparee_avec_livraisons_azote_mineral.pdf