Vous êtes ici

10.06.Q06 : Carbone, terres et transition climatique

Ce qu'il faut retenir de la fiche :

Le potentiel des terres, de l'agriculture et de la forêt, à combattre la dérive climatique, réside pour l'essentiel dans le cycle du carbone et donc dans notre capacité collective à accroître durablement le processus de Captage, Séquestration, Stockage et Substitution (effet C3S), ainsi qu'à réduire la déforestation et le déstockage de carbone associé.

L'éco-intensification de l'agriculture, le développement à grande échelle de solutions d'élimination du CO2 par des cultures énergétiques et boisements dans des approches paysagères, ainsi que la réduction des pertes, gaspillages et mauvaises utilisations, sont autant d'options puissantes à mobiliser sans les opposer ; l'agriculture de conservation des sols fait notamment partie des solutions.

Une prise de conscience par la société et par les responsables de la nouvelle importance stratégique des sols, de la fonction photosynthétique de l'eau, de l'agriculture et de la bioéconomie est nécessaire.

Le développement agricole et rural dans les pays en développement, un chiffrage carbone du secteur des terres incluant les effets de stockage et de substitution, et une mesure élargie des performances de l'agriculture incluant la séquestration du carbone, sont autant de conditions à des transitions réussies.

Fiche téléchargeable au format PDF, ci-dessous :

PDF icon final_10.06.q06_carbonne_terre_transition_clim.pdf