Vous êtes ici

Les agriculteurs non conventionnels

08/04/2015 à 15h00
Animateur(s) :

En absence de diffusion, l'écran noir ci-dessus ne sera pas cliquable.

L'agriculteur non conventionnel s'éloigne, partiellement ou complètement, des pratiques  dominantes, celles de l'agriculture qualifiée de productiviste  ou industrielle. Cette « déviance » peut être contrainte, par exemple par manque de terre agricole,  ou non contrainte. Dans ce dernier cas elle  résulte d'un choix délibéré qui peut s'inscrire dans une critique radicale du système économique et social dominant. Ces agriculteurs  composent un univers très varié, peu visible, peu reconnu par l'Adminitration et les  organisations agricoles les plus influentes. Il n'est pas facile d'en avoir une approche statistique mais il existe cependant  des possibilités d'approcher la dimension et les caractéristiques de cette population diversifiée. Nombreux, parmi ces agriculteurs,  introduisent dans leurs exploitations des activités (transformation, vente directe, agrotourisme, services environnementaux) venant s’ajouter à la production agricole proprement dite, de façon  à augmenter la valeur ajoutée. Les techniques de production constituent une autre entrée pour aborder les agriculteurs non conventionnels. Il y a, bien sur, l’agriculture biologique,  mais  des institutions, comme les CIVAM,   commencent à avoir un sérieux capital de connaissance sur  la durabilité de systèmes de production s'éloignant des itinéraires techniques fondés sur les intrants industriels. Une autre entrée est socio-économique, qui sert  à distinguer entre retraités, pluriactifs et agriculteurs à plein temps, entre hommes et femmes. Cette entrée  permet ausssi d'aborder la question des motivations, des comportements, des convictions.

Exposé(s)
À la recherche statistique des agriculteurs non conventionnels
Maurice Desriers, ancien chef de bureau en charge des synthèses statistiques au service de la Statistique et de la Prospective du MAAF
Les agricultures non conventionnelles : un autre modèle professionnel ?
Pierre MULLER
Le réseau des fermes des Civam à l'épreuve des conventions
Jean-Claude Balbot, FNCIVAM (Fédération Nationale de Centres d'Initiatives pour Valoriser l'Agriculture et le Milieu rural)
Conclusion