Vous êtes ici

Quel rôle de l'Épigénétique chez l'animal, le végétal et la bactérie ? Adaptation à l'environnement, interactions hôte-pathogène

14/11/2018 à 14h30
Animateur(s) :

L’épigénétique sera entendue au cours de cette session comme l’étude des processus moléculaires participant à la régulation de l’expression des gènes, sans modification de l’information génétique, héritable au travers de la mitose voire de la méïose. Les différentes interventions auront donc comme objectifs d’illustrer le rôle de ces processus moléculaires dans l’interprétation de l’information génétique. Nous limiterons notre champ d’investigation aux processus nucléaires. Ainsi tout le pan de l’épigénétique structurale, incluant par exemple les mécanismes liés au prion, ne sera pas abordé au cours de cette session.

Introduction
Claudine JUNIEN, : De la conception à la fin de vie, l’épigénétique orchestre le trio sexe/genre/environnement - Pr. Emérite de l’Université de Médecine de Versailles Saint Quentin, Membre de l’Académie Nationale de Médecine, Fondatrice de la SF-DOHaD
Exposé(s)
Quel impact épigénétique des bactéries pathogènes sur l'hôte mammifère ?
Hélène BIERNE, Directrice de recherche, animatrice de l'équipe "Épigénétique et Microbiologie cellulaire", Institut Micalis, Inra, AgroParisTech, Université Paris Saclay
Quand l'épigénétique s'invite chez les plantes : de l'adaptation à l'environnement aux prospectives en amélioration
Stéphane MAURY, Professeur des Universités (PR2), CNU section 66, Directeur-adjoint du Laboratoire de Biologie des Ligneux et grandes cultures EA1207, USC1328, INRA, équipe ARCHE, Université Orléans
De l'épigénétique en paillettes : l'épigénome des spermatozoïdes de taureaux
Hélène KIEFER, Chargée de recherche, UMR 1198, Biologie du développement et Reproduction, Équipe Mécanismes épigénétiques de la construction et prédiction du phénotype, INRA, Jouy en Josas
Conclusion