Vous êtes ici

Décès de Jean GUERN, membre de la section 6

Jean GUERN (1936-2020), professeur émérite de physiologie végétale à l’université Paris-Sud à Orsay, élu membre de l’Académie d’agriculture de France en 1981 (section 6, Sciences de la vie), et récemment décédé (8 octobre 2020), était un spécialiste mondialement connu des hormones végétales, en particulier des auxines et des cytokinines, molécules indispensables au développement des plantes.
Les plantes étant des organismes sessiles, elles nécessitent de fait la mise en place de mécanismes régulateurs extrêmement efficaces capables de réagir et de s'adapter très rapidement aux changements environnementaux. Afin de percevoir et répondre aux signaux endogènes et environnementaux, les cellules végétales doivent intégrer ces myriades de signaux par des réseaux de voies de transduction qui produisent les réponses adaptatives. Les phytohormones et les composants de leurs voies de signalisation occupent une place centrale dans ces réseaux de transduction du signal.

Les travaux de Jean Guern ont d'abord porté sur le métabolisme des auxines et cytokinines et leur rôle dans la régulation de la division cellulaire puis sur la perception du signal hormonal par la cellule végétale. L'une des originalités de sa démarche a été de replacer constamment l'impact des hormones dans un contexte plus large (intégratif) du fonctionnement de la cellule végétale. Ce type d'approche lui a notamment permis de mettre en évidence les mécanismes impliqués dans la régulation du pH des principaux compartiments cellulaires. Une autre contribution majeure de Jean Guern est d'avoir montré́ comment se réalise la perception du signal auxine à la surface de la cellule végétale. Jean Guern a de plus fortement développé l’usage des cellules végétales en culture in vitro pour l’étude détaillée des processus fondamentaux chez les plantes que sont la croissance, le développement et la réponse aux stress environnementaux. Il a profondément influencé, par ses recherches et ses enseignements nombre d’étudiants et collègues qui aujourd’hui continuent de développer ces recherches.

Les sections 6, 1 et 5 de l’Académie préparent une séance pour honorer sa mémoire, avec la participation de l’Académie des sciences.

Dominique JOB
Directeur de recherche émérite au CNRS
Membre de l’Académie d’agriculture de France

Voir la page de