Vous êtes ici

Développement des très grands troupeaux laitiers dans différents pays du monde : forces motrices, enjeux et impacts.

05/06/2024 à 14h30
Animateur(s) :

La question des très grandes fermes laitières semble un peu taboue en France depuis l’arrêt de l’unique projet à 1000 vaches, mais leur développement rapide aux Etats Unis et en Chine et leur diffusion sur les autres continents interpelle. Cette séance a pour objet de présenter un premier état des lieux pour tenter d’expliquer les raisons de leur multiplication dans différentes parties du monde et de répondre à la question de l’avenir de ces très grands troupeaux, de leurs atouts et leurs limites, face à la diversité des contextes pédoclimatiques, socioéconomiques et culturels.
Aux Etats Unis, ces très grands troupeaux sont largement prédominants à l’ouest mais du fait des risques de pénurie d’eau, donc de sécurité fourragère, bon nombre ont migré vers la zone de cultures du Midwest et s’imposent désormais dans le Nord-Est, aux dépens des élevages familiaux.
En Chine, suite au scandale de la mélamine, le gouvernement a soutenu une politique de restructuration très favorable aux méga-fermes laitières à haute technologie pour assurer l’autosuffisance du pays. Encore marginales il y a quinze ans, les fermes de plus de 1 000 vaches représentent aujourd’hui près de la moitié du cheptel et plus de la moitié de la collecte.
Inversement, l’Inde est devenue le premier producteur de lait mondial avec des micro-troupeaux qui font vivre près d’une centaine de millions de familles. Malgré l’annonce du développement d’un futur secteur exportateur basé sur des grands troupeaux, ceux-ci sont aujourd’hui rares, leur développement étant freiné par de nombreuses contraintes.
En Europe, ces grands troupeaux se sont peu développés sauf à l’Est, où ils se sont maintenus après la fin de la collectivisation. Cependant la sortie des quotas a relancé la course à l’agrandissement avec une nouvelle classe de troupeaux de plus de 500 vaches qui se développe rapidement notamment en Europe du Nord et en Espagne, mais pas en France.
Au-delà de cette analyse par pays et des forces motrices à l’œuvre, nous nous interrogerons sur la contribution de ces méga-fermes aux enjeux de sécurité alimentaire et d’emplois, mais aussi sur le bien-être humain et animal, ainsi que sur la préservation de l’environnement et du climat.
Après ce large tour d’horizon nous tenterons d’en tirer des enseignements pour la France et de formuler quelques recommandations plus concrètes.

En direct sur notre chaîne YouTube à partir de 14h30 :

https://www.youtube.com/channel/UCxERz8wtBBH9VXfgJOfVODA

Exposé(s)
Demande mondiale et méga fermes laitières au crible de la durabilité. To big to succeed ?
Anne MOTTET
Aux Etats Unis, une restructuration laitière accélérée au seul profit des très gros troupeaux
André PFLIMLIN
Michel WATTIAUX, Université du Wisconsin
En Chine, les méga-fermes, une révolution laitière pleinement assumée
Jean Marc CHAUMET, CNIEL
En Inde, un contre modèle coopératif de micro- fermes avec peu de grands troupeaux
Claire AUBRON (IAM- Selmet) et Marie DERVILLÉ (ENSFEA)
Europe de l’Ouest, un développement des très grands troupeaux souvent contrarié par les citoyens et les pouvoirs publics
Christophe PERROT, Idele
Conclusion