Vous êtes ici

La gestion collective du ruissellement érosif face à l'évolution de l'agriculture (cas du Pays de Caux)

10/04/2013 à 15H00
Animateur(s) :

En absence de diffusion, l'écran noir ci-dessus ne sera pas cliquable.

L'érosion par concentration du ruissellement qui se développe dans les sols loessiques du Nord de l'Europe est un bon exemple d'un phénomène érosif accentué par l'évolution de l'agriculture. La spécialisation de l'agriculture qui s'y développe vers la culture d'espèces annuelles accompagnée du retournement des prairies, l'agrandissement des tailles de parcelles, exigé par l'usage d'engins mécaniques de plus en plus puissants, provoquent des processus érosifs dont les méfaits se manifestent dans l'espace agricole aussi bien que dans l'espace urbanisé. Le bassin versant est l'entité élémentaire fonctionnelle de ce processus au sein de laquelle sont engagées des démarches de gestion collective du phénomène érosif. Sur le cas du Pays de Caux, pris comme exemple de ces régions loessiques, cette séance a pour but de présenter comment cette gestion collective s'est mise en place depuis les années 1980 et a permis de contenir les méfaits du ruissellement érosif, que ne cesse d'accentuer l'évolution de l'agriculture. Un premier exposé de Philippe Martin (professeur à AgroParistech) traitera des effets de l'évolution de l'agriculture sur le ruissellement érosif, anticipant ce qu'il pourrait devenir dans plusieurs scénarios et présentant les marge de manœuvre des agriculteurs pour réduire le phénomène. Puis Jean-François Ouvry (directeur de l'Association régionale pour l'étude et l'amélioration des sols, AREAS de Haute Normandie) qui est la mémoire de la lutte anti-érosive dans le Pays de Caux fera une présentation de l'historique de la gestion collective du ruissellement érosif par l'entrecroisement de dispositifs techniques et de dispositifs organisationnels et sociaux. Enfin, Véronique Souchère (ingénieure de recherche à l'UMR Sadapt et membre du collectif Comod) expliquera comment, grâce à des jeux de rôle, il est possible d'initier et de faciliter la concertation entre les acteurs concernés. Après les débats avec l'assistance, Paul Vialle (correspondant de l'Académie d'Agriculture), avec le souci qu'on lui connait de l'intérêt général, nous proposera sa conclusion.

Introduction
Exposé(s)
Les effets de l'évolution de l'agriculture sur le ruissellement érosif (scénarios, marges de manœuvre des agriculteurs)
Philippe Martin , Professeur à AgroParistech, UMR Sadapt, 78850 Thiverval-Grignon
Historique de la gestion collective du ruissellement érosif en Pays de Caux
Jean-François Ouvry , Directeur de l'Association régionale pour l'étude et l'amélioration des sols, AREAS de Haute Normandie, 2, avenue Foch, 76460 St Valery en Caux
Conception et utilisation de jeu de rôle pour faciliter la concertation
Véronique Souchère , Ingénieure de recherche à l'UMR Sadapt et membre du collectif Comod, UMR Sadapt, 78850 Thiverval-Grignon