Vous êtes ici

Les enjeux de la production de semences en Ukraine

24/05/2017 à 14h30
Animateur(s) :

En absence de diffusion, l'écran noir ci-dessus ne sera pas cliquable.

Redevenue exportatrice en 2000, l’Ukraine s’affirme plus que jamais comme un grenier à grains incontournable. Les productions végétales assurent plus du tiers de la production finale du pays, désormais premier exportateur mondial de tournesol, troisième exportateur mondial de céréales, premier exportateur de maïs bers la Chine. Les facteurs de ce développement spectaculaire des capacités agricoles sont nombreux. Les terres noires qui occupent plus de 60 % des terres arables ont un potentiel exceptionnel de productivité, qui ne se retrouve que dans les formations d’Amérique du Sud et dans les provinces de l’ouest canadien. Le climat est propice aux cultures de vente malgré l’occurrence des sécheresses.  Mais ces facteurs édaphiques préexistaient au développement spectaculaire du secteur au cours des vingt dernières années. L’introduction des nouvelles technologies à l’initiative de nouveaux entrepreneurs agricoles apparait comme une cause majeure du bond en avant des productions végétales  
La séance éclairera les enjeux industriels de la filière semence en Ukraine, notamment pour la filière français des semences végétales, dans le contexte d’une position spécifique du pays sur les biotechnologies en particulier sur les OGM, et d’un développement significatif de l’agriculture organique. Elle esquissera les besoins de la recherche variétale pour nourrir un potentiel d’exportation à relativement court terme de près de 70 Mt de grains.

Exposé(s)
La production de semences en Ukraine. Ouverture internationale et enjeux industriels, présence française
Régis FOURNIER, Maïs Adour et président du Comité européen des semences
Le secteur semencier face au rôle des biotechnologies, au développement de l’agriculture organique et de la demande internationale en « commodities »
Remi BASTIEN, Directeur du secteur semence, Limagrain
Les perspectives pour la recherche et le développement
Alexandre RYBALKA