Vous êtes ici

Les fruits du futur à l’horizon 2035-2040

17/10/2018 à 14h30
Animateur(s) :

En absence de diffusion, l'écran noir ci-dessus ne sera pas cliquable.

Contexte et enjeux :
Quelles seront les variétés fruitières adaptées aux futurs systèmes de production en arboriculture et aux futures demandes en fruits des consommateurs ? Tel a été le thème d’une étude prospective* dont les travaux ont été rendus publics en mars 2018.
Les réflexions ont porté sur l’avenir de la production arboricole, confrontée à de nombreuses évolutions qui peuvent avoir, à terme, un impact sur la composition variétale du verger français :
- D’une part, des évolutions du contexte général, comme le changement climatique, les réglementations commerciales ou la part de l’alimentation en fruits  dans le budget des ménages…
- D’autre part, des évolutions spécifiques à la filière, comme les changements de pratiques culturales, la spécialisation des producteurs ou les motivations des consommateurs en termes de qualités des fruits…
- Enfin, les évolutions liées à la sélection variétale, comme le choix des priorités en matière  de sélection, la gestion des variétés de type club ou le rythme du renouvellement variétal…
Tous ces sujets ont été étudiés par un groupe d’experts dans le cadre de l’étude prospective et ont fourni des scénarios qui proposent des futurs possibles et qui permettent aux acteurs de la filière de choisir les attitudes stratégiques à adopter.
L'objet de cette séance publique est d’examiner trois grandes questions qui sont transversales à tous les scénarios et qui seront des paramètres majeurs à prendre en compte dans le futur.
(1) L’impact du changement climatique, particulièrement important pour les cultures pérennes.
(2) La sensibilité croissante des consommateurs aux résidus de pesticides dans les fruits.
(3) L’avenir de la création variétale, levier majeur pour l’arboriculture.

Exposé(s)
Les productions fruitières face au changement climatique: c’est maintenant qu’il faut anticiper
Jean Michel LEGAVE, Inra Montpellier
Peut-on se passer des pesticides en arboriculture ? Un essai en vraie grandeur
Sylvaine SIMON, Inra PACA
Création variétale : les généticiens ont-ils 20 ans d’avance ?
François LAURENS , Inra Angers
Conclusion