Vous êtes ici

Origines et futurs de l’agro-écologie

08/06/2016 à 15h00
Animateur(s) :

En absence de diffusion, l'écran noir ci-dessus ne sera pas cliquable.

L’agro-écologie constitue aujourd’hui le maître-mot des politiques agricoles françaises. Pour le ministère de l’agriculture, l’objectif est en effet de faire de la France le leader de l’agro-écologie. Les organismes de recherche, les établissements de formation, les agriculteurs et des acteurs du secteur sont mobilisés afin qu’une majorité des exploitations françaises soient engagées dans l’agro-écologie à horizon 2025.

Si le terme lui-même exprime le rapprochement entre deux disciplines, l’agronomie et l’écologie, il n’existe pourtant pas de définition unique. L’agro-écologie se présente à la fois comme un projet de politique agricole, comme une discipline scientifique, comme un mouvement social ou comme un ensemble de pratiques agricoles. Il s’agit donc d’un terme parapluie, à la frontière de la production scientifique, des politiques agricoles et des mondes de la production et de la consommation. Ce terme signale plus la nécessité de réorienter les trajectoires socio-techniques pour faire face aux nouveaux grands enjeux que la disponibilité d’une solution prête à l’emploi.

A l’initiative de sa section IV, l’Académie d’Agriculture de France souhaite se saisir de ce sujet pour contribuer à en clarifier les enjeux. Il s’agira dans un premier temps de revenir sur la généalogie de l’agro-écologie, de comprendre comment cette notion née dans les mouvements alternatifs à l’agriculture dite conventionnelle et dans les agricultures des pays en développement en est venue à constituer une notion « mainstream » dans certains pays industrialisés. Il s’agira ensuite d’examiner dans quelle mesure l’agro-écologie constitue une rupture sur le plan épistémologique, en quoi le rapprochement entre  agronomie et écologie est porteur de ruptures, ou si elle consiste surtout dans le retour à des approches systèmes qui ont été quelque peu éclipsées depuis les années 1980. Enfin, on examinera les transformations actuelles liées à l’agro-écologie ; on cherchera à en indiquer l’importance et on se demandera dans quelle mesure l’agro-écologie conduit à de nouvelles relations entre recherche, formation, agriculture et société, en France comme dans les pays en développement.

Cette séance en annoncerait une autre présentant les acquis des démarches déjà engagées dans ce sens dans la recherche et la formation ainsi qu'auprès des praticiens du monde de l'agriculture.

Introduction
Exposé(s)
Histoire d'une notion au croisement des techniques, de l'histoire de la pensée et des valeurs
Pierre-Benoît JOLY
L'agro-écologie, une des voies pour revisiter l'agronomie et son enseignement
Jacques WERY, Professeur d'agronomie, Montpellier SupAgro
Une politique publique originale : principes et fondements du projet agro-écologique
Guilhem Brun , MAAF
Conclusion