Vous êtes ici

Place des agricultures intra-urbaines dans les processus écologiques de la ville

06/03/2024 à 14h30

L’agriculture urbaine revêt de nombreuses formes tant portées par des professionnels (micro-fermes, productions pour les AMAP, restaurants, épiceries fines, etc.) que par des particuliers (jardinage en balcon et terrasses, jardins partagés, etc.). Ces agricultures sont en plein développement dans la plupart des villes et interrogent sur leurs relations avec les processus écologiques qui soutiennent une nature en ville, voire une biodiversité fonctionnelle de plus en plus souhaitée. De nombreuses questions se posent alors sur le rôle que peut jouer l’agriculture urbaine sur l’installation et le maintien de cette biodiversité en ville ; elles concernent aussi bien les productions sur bâtiments ou en pleine terre que la place donnée demain à la végétalisation des espaces publics ou privés intramuros. La séance n’abordera que l’intra-urbain déjà riche en questionnement et original dans ses objectifs. Le périurbain (maraichage notamment) a déjà été présenté en séance et sera aussi l’objet d’une future séance dans ces rapports écosystémiques entre ville et campagne.
Outre les objectifs de production (légumes, fruits, fleurs), nous nous proposons de faire un point sur 1) quels rôles les surfaces de production agricole ou potagère peuvent jouer dans l’organisation des biodiversités urbaines (trame verte, habitat pour les espèces, protection des sols, etc.) ; 2) quels sont les services socio-écologiques fournit par  un sol cultivé en milieu urbain et 3) comment des acteurs de l’agriculture urbaine, favorisent ou défavorisent la diversité des espèces spontanées végétales et animales et leurs interactions (écosystèmes).

Introduction
Exposé(s)
Voir les résumés et le déroulé de la séance
Les agricultures urbaines et leur rôle de support pour la biodiversité en ville
Sophie JOIMEL, Maître de conférences Agroparitech
Comment les agricultures urbaines nous amènent à repenser notre rapport aux sols urbains
Geoffroy SÉRÉ, Professeur à l’université de Lorraine
Favoriser la biodiversité dans l'agriculture urbaine sur toiture
Nicolas BEL, Cofondateur de l’entreprise TOPAGER
Conclusion