Vous êtes ici

Monde - L’utilisation des terres émergées

L'opinion répandue :

« Pour satisfaire à l’alimentation d’une population mondiale en croissance, il suffit de mettre en culture de nouvelles terres. »

L'analyse de l'Académie :

« La superficie des terres émergées s’établit à 13003 millions d’hectares. Elle variera peu dans le siècle à venir, sinon à la baisse en raison de l’élévation du niveau des océans. Sous la pression de la demande alimentaire et de l’extension rapide des surfaces bâties qui mitent les terres utilisées par l’agriculture, il est probable que l’augmentation des terres cultivées sera modeste d’ici à 2050, en hausse de 8% environ par rapport aux espaces déjà cultivés en 2009. Cette expansion se fera assez peu au détriment des pâturages utilisés pour l’élevage car beaucoup occupent des terres maigres difficiles à cultiver. En revanche, ce sont les espaces forestiers qui devraient fournir l’espace nécessaire à cette croissance relative. En Europe, la forêt continue à progresser sous l’effet de la déprise agricole. Ces espaces forestiers gagnés par l’agriculture seront donc principalement ceux de l’Amérique du sud et de l’Afrique, ce qui pose beaucoup de questions sur la préservation de la biodiversité naturelle. »

Source documentaire :

FAO (sauf année 2050) et A. NEVEU, Retour des pénuries alimentaires. Editions France-Agricole.2014.

Date de rédaction :

Décembre 2018

Pour télécharger le Repère au format PDF, cliquer ci-dessous :