Vous êtes ici

Intervention d'Ignacio CIAMPITTI, Prof. à Kansas University sur le thème Revisiting breeding strategy for improving the efficiency of use of N and other soil nutrient by cropping systems

14/06/2022 à 10h00
Le mardi 14 Juin, de 10h00 à 11h00 le Prof. IGNACIO CIAMPITTI donnera une conférence à l’Académie d’Agriculture de France.

La visite en France du Prof. Ignacio Ciampitti s’inscrit dans une collaboration avec plusieurs chercheurs français : Gilles LEMAIRE, Jean-François BRIAT, David MAKOWSKI et François GASTAL, avec lesquels plusieurs articles récents ont été publiés sur l’extension du concept de « courbes de dilution critique en N » pour le diagnostic de nutrition N des cultures afin d’analyser les interactions génotypes-environnement-conduite des cultures d’une manière plus fonctionnelle.


CIAMPITTI, I., FERNANDEZ, J., TAMAGO S., LEMAIRE, G., B. ZHAO, MAKOWSKI, D. 2020. Does the critical N dilution curve for maize crop vary across genotype x environment x management scenarios? - A Bayesian analysis. European Journal of Agronomy, 123. https://doi.org/10.1016/j.eja.2020.126202

LEMARE, G., CIAMPITTI, I., 2020 Crop mass and N status as prerequisite co-variables for unravelling Nitrogen Use Efficiency across genotype-by-environment-by-management interactions. A review. MDPI/Plants 9, 1309; doi:10.3390/plants9101309
FERNANDEZ, J., A., LEMAIRE, G., BELANGER, G., GASTAL, F., A., MAKOWSKI, D., CIAMPITTI, I., 2021. Revisiting the critical nitrogen dilution curve for tall fescue: A quantitative analysis. European Journal of Agronomy, 131. https://doi.org/10.1016/j.eja.2021.126380
CIAMPITTI, I.A., LEMAIRE, G., 2022. From use efficiency to effective use of nitrogen: A dilemma for crop breeding improvement. Science of the Total Environment 826 (2022) 154125. http://dx.doi.org/10.1016/j.scitotenv.2022.154125.
CIAMPITTI, I.A., BRIAT, J-F., GASTAL, F., LEMAIRE, G., 2022. Re-defining Nitrogen Use Efficiency for Sustainable Crop Improvement. Nature Food, (submitted).

Objectifs de la visite du Prof. Ciampitti en France :
1- Etablir des collaborations de recherche USA-France sur (i) la détermination des « courbes N critiques » des différentes espèces cultivées ; (ii) l’établissement d’un système « open data » permettant de partager des données pour des méta-analyses.
2- Etendre l’utilisation du diagnostic N (NNI) pour l’analyse des interactions génotype-environnement conduite des cultures à différentes échelles d’espace et de temps.
3- Discuter du potentiel d’intégration de la modélisation des cultures et de la télédétection pour le développement d’un phénotypage haut débit et en temps réel du NNI des cultures.
4- Etendre le concept de diagnostic N des cultures pour les autres éléments (PKS…) et aussi micro- et oligo-éléments pour une approche intégrée de la nutrition-fertilisation des cultures et des co-limitations entre éléments.
5- Discuter de l’utilisation du concept de NNI (et aussi P …) dans le cadre d’une amélioration génétique visant à une meilleure efficience des cultures pour utiliser les ressources du sol et donc limiter le recours aux engrais minéraux