Vous êtes ici

Roland MARTIN

Real name: 
Roland MARTIN

Roland MARTIN

Membre titulaire, le 03/12/2003
Membre correspondant, le 29/11/2000
Décorations
Légion d'honneur, Chevalier
Ordre national du Mérite, Chevalier
Mérite agricole, Chevalier
Domaines d'expertise

Sylviculture des résineux particulièrement du pin maritime, recherche développement en forêt privée, histoire du boisement des Landes de Gascogne

Fonctions professionnelles

ex Président de l'IDF

Vous devez être connecté en tant que Membre pour accéder aux coordonnées personnelles.
Date décès
02/08/2017
Éloge

                                                                                                                              Roland MARTIN
                                                                                                                                (1932 – 2017)
                                                                                                    Membre titulaire de l’Académie d’agriculture

Diplômé de l’école supérieure de commerce de Strasbourg, Roland MARTIN commence sa vie professionnelle entre 1962 et 1964 dans le département des Landes comme agriculteur et sylviculteur sur le domaine familial. Très vite, il s’investit dans la recherche de nouveaux débouchés pour le bois de pin maritime (parquet, lambris), qui implique la mise au point de nouveaux itinéraires sylvicoles. Son vif intérêt pour la recherche appliquée et le développement, notamment en matière de génétique, le conduit à la présidence du Centre d’Etudes des Techniques Forestières du Pays d’Albret, puis à un siège d’administrateur au Centre Régional de la Propriété Forestière (CRPF) d’Aquitaine et au syndicat des sylviculteurs du Sud-Ouest. Il s’investit aussi dans la chambre d’agriculture des Landes, dans le Centre de productivité forestière d’Aquitaine et préside de 1978 à 1984 la plus importante coopérative forestière de l’époque, « Le bois gascon ». Devenu également spécialiste des relations sociales, des conventions collectives et des baux ruraux, il siège notamment à la Mutualité sociale agricole (MSA) et au Conseil des prud’hommes de Mont-de-Marsan. Les années 1990 le voient prendre des responsabilités au niveau national : il devient administrateur de l'Institut pour le développement forestier (IDF), membre de son conseil scientifique et vice-président de la Fédération nationale des syndicats de propriétaires forestiers sylviculteurs.
De 1998 à 2006, il préside l’Institut du développement forestier (IDF) et pilote la modification devenue indispensable de ses statuts. A partir de 2006 et jusqu’en 2008, il devient le président délégué du comité de direction de l’IDF, au sein du CNPPF. La réorganisation réussie de l’IDF et son retour à une situation financière saine doivent beaucoup à sa clairvoyance et à sa pugnacité.
Roland MARTIN est l’auteur de nombreuses publications relatives à la filière forêt bois, abordée aux échelles régionale et nationale. Citons en particulier son article paru dans « Forêt entreprise » en juin 1995 et intitulé : « Le sylviculteur : gardien de musée ou agent économique ? ».
Roland MARTIN est élu membre correspondant de l’Académie d’agriculture en 2000, puis membre titulaire en 2003. En 2010 il demande à être mis en congé en raison des lourdes charges liées à la reconstitution de son domaine forestier touché à 60% par la tempête KLAUS.
Il est distingué par plusieurs décorations : Croix du combattant (Algérie), Chevalier de la Légion d’honneur, de l’ordre national du mérite, et du mérite agricole.
Roland MARTIN reste dans les mémoires comme un homme de conviction et d’action collective, infatigable promoteur de la forêt productive source de richesse pour son propriétaire et la société.

Bernard ROMAN-AMAT
29 Septembre 2017