Vous êtes ici

Le rendement moyen national du blé tendre d’hiver France 1998-2017

L'opinion répandue :

« Pour le blé tendre d’hiver, les rendements sont inférieurs de 20 à 30% en agriculture biologique par rapport aux productions conventionnelles ».

L'analyse de l'Académie :

« Alors que les essais de sélection variétale témoignent de la poursuite du progrès génétique, le rendement moyen français du blé tendre d’hiver est à l’étale depuis près de vingt années.

Ce rendement moyen apparaît principalement influencé par les conditions climatiques de l’année et l’importance de la pression parasitaire.

Ces deux paramètres affectant de manière simultanée les cultures biologiques (AB) et celles issues de l’agriculture conventionnelle (AC), on constate que le rendement moyen des blés cultivés en AB est de plus de 59% inférieur à celui des blés AC sur les 11 dernières campagnes pour lesquelles des données publiques sont disponibles.

L’écart le plus faible entre les deux productions est de -52% mais il atteint -68% en 2008, année la différence de rendement moyen entre les deux systèmes de conduite est maximale. »

Source documentaire :

Figure établie à partir des données fournies par : SCEES, ONIGC, Agreste et FranceAgriMer.

Date de rédaction :

Avril 2019

Pour télécharger le Repère au format PDF, cliquer ci-dessous :