Vous êtes ici

Présentation du projet stratégique 2019-2024

13/03/2019 à 14h30

En absence de diffusion, l'écran noir ci-dessus ne sera pas cliquable.

Attention cette séance est réservée exclusivement aux membres et correspondants de l'Académie.

Rappel des missions

L'Académie d'agriculture de France est une instance indépendante, riche de la diversité des compétences et des origines de ses membres
Elle fait  écho de la recherche en train de se faire et des connaissances acquises, assure la veille scientifique et repère les  travaux neufs et innovants.
Elle fait vivre le dialogue et la coopération entre les disciplines pour conduire des réflexions de nature scientifique, technique, économique, juridique, sociale et culturelle, sur le moyen et le long terme.
Dans les domaines de l’agriculture (de la forêt) de l’alimentation et de l’environnement, elle fournit des réponses à des questions posées au niveau national et international, afin d’éclairer la société et les décideurs pour préparer ou accompagner leurs évolutions.

Les Défis du projet stratégique

1er DÉFI : Traiter des thèmes en phase avec les besoins de la société, voire les anticiper.
Ce premier défi consiste à développer une stratégie de la demande. En s’appuyant sur les capacités de mobilisation des académiciens, il s’agit notamment d’interroger en continu la demande sociale et celle des partenaires majeurs (Etat, organisations professionnelles, entreprises, ONG) pour identifier leurs principaux thèmes de préoccupations, et notamment les rumeurs dont ils sont l’objet,
2ème DÉFI : Développer la transversalité des productions.
Le dialogue et la coopération entre les disciplines représentent un fort défi pour l’Académie, d’où s’appuyer sur des groupes interdisciplinaires (et inter sections), rester ancré sur les territoires et s’enrichir des expériences de terrain,
3ème DÉFI : Poursuivre l’ouverture à des partenaires et à l’international
L’Académie est déjà riche de relations partenariales. Elle doit cependant accentuer son ouverture en s’appuyant sur la diversité des compétences des membres, leur indépendance, leur liberté de réflexion sur le long terme et leur capacité de veille et de mobilisation, en assurant des relations privilégiées avec l’enseignement supérieur, les instituts techniques et la recherche, en renforcer nos actions avec les milieux techniques et professionnels, en réaliser des coopérations avec les autres académies : Médecine, Outre-Mer, Pharmacie, Sciences, Technologies, Vétérinaire, en développant des actions à l’international, notamment avec le GID, et nouant des relations avec les ONG concernées par nos domaines de compétences.
4ème DÉFI : Assurer la valorisation et la diffusion des productions.
À partir de nos productions, séances et colloques, il est retenu d’organiser une politique active de communication s’appuyant sur  la dynamique entre groupe communication, comité éditorial de l’Académie, chargé de la coordination et responsables de support,
5ème DÉFI : Assurer la pérennité financière et patrimoniale de l’Académie
En tant qu’instance indépendante, l’Académie doit assurer les ressources nécessaires à son fonctionnement d’où le besoin de conforter le financement indispensable à son fonctionnement, et de rechercher des soutiens financiers pour ses projets,

De 16h15 à 18h15 : La réécriture du génome : acceptabilité sociétale et éthique.
(Compte rendu de Groupe de travail)

Exposé(s)
Variabilité génétique chez le riz (une portion du gène de l'ALS)
Georges PELLETIER
xxxxxxxxxxxxxxxxx
Jean-Paul RENARD
Réécriture du génome et environnement
Denis COUVET
xxxxxxxxxxxxxxxxx
Hervé CHNEIWEISS, INSERM
Réécriture du génome : éthique et confiance
Paul VIALLE