Vous êtes ici

restauration

07.05.Q07 : Ingénierie écologique des sols : quelles perspectives pour réhabiliter des sols dégradés ?

Ce qu'il faut retenir de la fiche :

La prise de conscience des ressources limitées en sols et l'importance de leur dégradation nécessitent de développer une ingénierie écologique spécifiquement dédiée à la restauration des sols.

Souvent appréhendé comme un simple matériau, le sol a souvent fait l'objet de procédés fortement mécanisés ou à forts intrants qui ne prenaient pas en compte ses propriétés et fonctions fondamentales. Ce n'est que récemment que de nouveaux procédés, s'appuyant sur une compréhension plus fine des processus écologiques dans les sols, ont été développés.

Cette nouvelle orientation est appelée à se développer, car elle permet de restaurer des surfaces importantes et respecte les fonctions des sols ou, au moins, contribue à les réhabiliter. Le développement de ces méthodes se heurte néanmoins aux limites de nos connaissances et nécessite un investissement important de la communauté scientifique, afin de développer des procédés de restauration des sols qui répondent aux enjeux actuels. 

Fiche téléchargeable au format PDF, ci-dessous :

PDF icon final_07.05.q05_sols_transition_climatique.pdf

12.06.Q02 : L'agriculture et la biodiversité en Europe, une longue histoire commune (seconde partie)

La biodiversité que nous cherchons à protéger est, pour une grande part, le produit du hasard, de la co-construction et de l'entretien de la nature par l'agriculture.
     Il n'y a donc pas de nature idéale à restaurer, mais des systèmes écologiques qui évoluent en permanence, ce qui nous oblige à rechercher continuellement des compromis, car les prévisions sont difficiles. Une législation qui s'appuie sur des normes et une vision fixiste de la nature est donc inadaptée dans ce contexte.
     Le futur de la biodiversité est contraint par le climat et l'évolution des pratiques agricoles. Réduire les sources de pollutions et restaurer l'hétérogénéité des habitats dans les systèmes de culture intensifs sont des pistes prioritaires d'amélioration de notre environnement pour restaurer la biodiversité biologique.

Fiche téléchargeable au format PDF, ci-dessous :

PDF icon final_12.06.q02_agriculture_biodiversite_part_2.pdf