Vous êtes ici

Chapitre 10.05 : Marchés spécifiques animaux

Présentation | Sommaire de l'encyclopédie | Table des matières | Mots clés

10.05.Q01 : Le marché mondial des viandes bovines

     Une comparaison peut être faite entre les États Unis et l'Union Européenne, deux zones fortement consommatrices de viande bovine, et aujourd'hui à peu près autosuffisantes (12,3 millions de tec produites et consommées aux États-Unis, et 7,8 millions de tec produites et consommées dans l'Union Européenne). En revanche, les États-Unis sont en même temps de grands importateurs et exportateurs, alors que l'Europe intervient peu sur le marché mondial.
     Concernant les deux géants de l'Asie – Chine et Inde – tout les oppose : la Chine est largement déficitaire, avec des importations estimées à 2,5 millions de tec ; l'Inde, qui produit 4,25 millions de tonnes équivalent-carcasse, est devenue un gros exportateur mondial, avec 1,4 millions de tec.
     Enfin, le Mercosur, avec son potentiel et ses coûts de production, reste une zone clef pour l'équilibre mondial de cette filière.

Fiche téléchargeable au format PDF, ci-dessous :

PDF icon final_10.05.q01_marche_viandes_bovines.pdf

10.05.Q03 : Production, consommation et échanges de viande de volailles, dans le monde

Ce qu'il faut retenir de la fiche :

Avec près de 130 millions de tonnes annuelles, la volaille est la première viande produite et consommée dans le monde. Si les échanges mondiaux portent essentiellement sur des découpes de volailles standards, le marché tend à se segmenter dans les pays développés et notamment dans l'Union européenne, avec l'émergence de nouvelles exigences du consommateur.
     La compétitivité prix liée à de faibles coûts d'intrants (maïs, soja et main d'œuvre) reste ainsi déterminante sur le marché mondial, alors que sur les marchés plus matures des pays développés, les acteurs des filières avicoles mettent en œuvre des stratégies de différenciation via l'élaboration des produits et la réponse aux attentes sociétales (bien-être animal, sans antibiotiques, sans OGM, etc.).

Fiche téléchargeable au format PDF, ci-dessous :

PDF icon final_10.05.q03_marches_viande_volaille.pdf

10.05.Q02 : Le marché mondial des produits laitiers

Ce qu'il faut retenir de la fiche :

L’UE et la Nouvelle Zélande restent les deux leaders à l’exportation sur le marché mondial, alors que la Chine est devenue le premier importateur de produits laitiers au monde.

Avec la fin de la régulation de l’offre en Europe (fin des quotas laitiers en 2015) et le démantèlement des mécanismes de gestion des marchés, puis la montée en puissance mais aussi l’irrégularité de la demande chinoise, les cours sur le marché mondial des produits laitiers sont devenus particulièrement erratiques.

Production et consommation mondiale sont en croissance de près de 2% par an, et c’est l’Asie qui est devenue le moteur de la croissance de la demande, alors que l’Europe hésite sur sa stratégie au profit des USA et de la Nouvelle Zélande. 

Fiche téléchargeable au format PDF, ci-dessous :

PDF icon final_10.05.q02_marche_produits_laitiers.pdf