Vous êtes ici

biotechnologie

06.06.Q02 : Biologie de synthèse

     La biologie de synthèse est l'ingénierie rationnelle de la biologie. Son but est de concevoir de nouveaux systèmes inspirés par la biologie ou fondés sur ses composants. Elle fait aussi progresser les connaissances sur le monde vivant.
     Elle représente un domaine techno-scientifique en développement rapide depuis 2004, et un futur poids lourd économique, y compris dans le domaine agronomique.
     Elle est susceptible de changer totalement notre approche de certaines technologies-clés, ouvrant ainsi la voie à une nouvelle génération de produits, d'industries et de marchés construits sur nos capacités à manipuler la matière au niveau moléculaire.

Fiche téléchargeable au format PDF, ci-dessous :

PDF icon final_06.06.q02_biologie_de_synthese.pdf

06.01.Q03 : Génétique, biotechnologies végétales et santé des plantes

     Depuis plus d'un siècle, les approches de génétique ont permis l'amélioration de la résistance des espèces cultivées à de nombreux pathogènes. Toutefois, la complexité des interactions nécessite de découvrir et d'utiliser de nouvelles approches.
     Depuis 1983, l'apport de la transgénèse et plus récemment de l'édition des génomes a ouvert de larges perspectives. Ces techniques s'appuient sur l'accumulation inédite des connaissances issues du séquençage, de la bioanalyse et du phénotypage des plantes. Transgénèse et édition du génome apportent des solutions efficaces pour augmenter la résistance des espèces cultivées, particulièrement contre les bactéries et virus. Des produits en sont déjà issus, parfois impossibles à obtenir par sélection conventionnelle.
     Technique plus simple à mettre en œuvre, en évolution très rapide, l'édition raccourcit les délais de sélection. Cet outil nouveau, dont les capacités commencent à être connues, maîtrisées, expérimentées, offre une ouverture scientifique et technique jamais égalée et encore insoupçonnée il y a une décennie.
     Nous ne sommes qu'au début de son utilisation, et l'édition des génomes végétaux est déjà source de polémiques, comme l'a été la transgénèse précédemment. De nombreux pays classent les produits de ces technologies comme non soumis à réglementation, après une évaluation basée sur des critères scientifiques. Ce n'est pas le cas de l'Europe, et il faudra que sa réglementation évolue pour que nous ne restions pas au bord du chemin dans les domaines scientifiques, économiques pour les entreprises et l'agriculture, pour le bénéfice des agriculteurs, jardiniers et consommateurs.

Fiche téléchargeable au format PDF, ci-dessous :

PDF icon final_06.01.q03_genetique_biotechnologies.pdf

03.08.Q02 : Les Biotechnologies de la Reproduction Animale (BRA) : quels impacts ?

     Les trois premières générations de BRA se sont largement développées de par le monde, témoin de leur impact sur l'élevage mondial. Elles apportent chacune leur avantage comparatif : simplicité pour l'insémination animale, augmentation de la descendance des femelles pour les transplantations d'embryons fécondés in vivo ou produits in vitro, etc... Il demeure encore quelques contraintes techniques (comme la détection de l'œstrus) que la révolution numérique doit pouvoir lever en partie. Grâce aux outils efficaces mis en œuvre, ces techniques peuvent être utilisées dans toutes les parties du monde, permettant aux éleveurs de disposer de toutes les entités génétiques disponibles sur notre planète.

     Pour la quatrième génération – très peu développée – la réécriture génomique est actuellement l'objet d'une révolution technique (CRISPR Cas9) et sera la source de recherches actives prometteuses, notamment pour l'inactivation de la sensibilité animale à des agents pathogènes.

Fiche téléchargeable au format PDF, ci-dessous :

PDF icon final_03.08.q02_biotechno_reproduction_animale.pdf